Résidence universitaire du Crous La Tronche : un chantier zéro déchet ultime

3/07/2020

Chez Bouygues Bâtiment Sud-Est, limiter la consommation de ressource est une réalité. Découvrez les initiatives mises en place sur le chantier de la Résidence universitaire du Crous La Tronche (38) qui s’engage dans la démarche « chantier zéro déchet ultime » portée par Bouygues Bâtiment France Europe.

 

Les travaux de réhabilitation de la résidence étudiante à La Tronche (38) réalisée pour le compte du CROUS de Grenoble Alpes ont démarré début juin. Construit en 1969, cet ensemble immobilier, composé d’une tour « tripode » de 9 étages et d’un bâtiment foyer, reliés par une galerie de 315 chambres participe à la démarche « Chantier Zéro Déchet Ultime », une des actions prioritaires de la politique RSE de Bouygues Bâtiment France Europe.

Dès la phase conception, les équipes du projet ont défini plusieurs initiatives possibles dans le but de prévenir la production de déchets sur tout le cycle de vie des bâtiments. Ainsi, chaque matière a été analysée pour permettre d’organiser un tri à la source. 

Les initiatives mises en place par les équipes travaux sont les suivantes :

  • Récupérer le mobilier existant : avec l’aide de Valdelia, un éco organisme qui garantit la seconde vie et le recyclage des produits, une benne de mobiliers est mise à disposition sur site au démarrage et est remplit par le sous-traitant cureur. Pendant la phase curage, 63 tonnes de mobiliers ont été récupérées.
  • Démultiplier les bennes : plusieurs bennes sont présentes pour maximiser le tri à la source (DIB, gravats, ferraille, bois A/B, carton, placo, aérosols, emballages souillés, palettes). L’objectif est de réduire au maximum les DIB dont les déchets ultimes tout en maximisant le tri sur site avant l’intervention du prestataire à déchets.
  • Trier les déchets : un logisticien avec un retourneur électrique est présent, ainsi que des bacs roulants par flux à chaque étage du bâtiment pour maximiser le tri et séparer les flux dès la production des déchets.
  • Sélectionner un prestataire performant : le choix du prestataire a été anticipé pour garantir un tri des DIB maximum, et l’acheminement des matières valorisables directement dans les filières adaptées.
  • Supprimer les gobelets et bouteilles en plastique : des gourdes et des mugs sont à disposition pour tous les intervenants du chantier. 
  • Recycler les eaux souillées : le chantier teste une installation pour nettoyer les outils du sous-traitants peintre (www.enviro-plus.fr). 

 

Cette démarche de valorisation des déchets sera appliquée jusqu’à la livraison des bâtiments prévue en 2021.

 

Le saviez-vous ?
Un déchet ultime est déchet qui n’est plus valorisable, ni par recyclage, ni par valorisation énergétique. À ce titre, il est réglementairement le seul à pouvoir être stocké (enfoui) dans un Centre de Stockage des Déchets Ultimes (CSDU).

 

 

Maître d’Ouvrage : CROUS Grenoble Alpes
Assistant Maître d’Ouvrage : D2P
Groupement dont Bouygues Bâtiment Sud-Est est mandataire : Exact acoustique, Oteis (Bureau d’étude technique), Ginger Deleo (Bureau d’étude Amiante), et Charrière et Jacob (Architectes)

 

© Charrière et Jacob