[#Portrait] 4 questions à Solène Prady, Responsable des travaux de gros œuvre sur le chantier du Crédit Agricole Centre-Est, à Champagne-au-Mont-d’Or (69)

11/03/2022

A l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes le 8 mars, nous vous proposons de découvrir le portrait de Solène Prady, 30 ans, qui a rejoint en 2021 les équipes Travaux de Bouygues Bâtiment Sud-Est à Lyon. Parcours professionnel, sujets de prédilection, conseils aux futures embauchées : Solène nous livre son ressenti 1 an après son arrivée.

 

1/ Quel est ton parcours professionnel et ton métier actuel chez BBSE ?

J’ai réalisé mes débuts dans la construction chez Vinci, où j’ai eu plusieurs expériences enrichissantes : coordination études-travaux sur le stade de l’Arena de Nanterre, formation d’ingénieur structure dans le bureau d’études SIDF, conduite de travaux sur les Tours Duo à Paris 13. Le tout entrecoupé d’un congé sabbatique. A la suite de ces expériences, j’ai décidé de poursuivre dans la filière travaux, et j’ai rejoint le groupe Bouygues en janvier 2021 dans cette optique. Plus précisément, je suis actuellement Responsable des travaux de gros œuvre sur le chantier du Crédit Agricole Centre-Est, à Champagne-au-Mont-d’Or (69), avec une équipe de 3 conducteurs de travaux et 2 chefs de chantier.

 

2/ Après 1 an chez Bouygues Bâtiment Sud-Est, quel est ton ressenti ?

Ma première année chez Bouygues Bâtiment Sud-Est a confirmé mon choix de poursuivre dans la filière travaux : j’apprécie la complémentarité du bureau et du terrain, l’équipe avec qui je travaille est très compétente, et les missions qui me sont confiées correspondent à ce que j’espérais. La collaboration avec les services supports est également une vraie plus-value.

 

3/ Qu’est-ce qui te plait le plus au quotidien ?

Le dynamisme et la diversité du métier. Certes, la conduite de travaux demande un engagement personnel important, mais les problématiques rencontrées sont stimulantes et enrichissantes.

 

4/ Les conseils que tu donnerais à une femme qui souhaite rejoindre le secteur de la construction ?

Les mêmes conseils qu’à un homme : avoir un bon esprit d’analyse, pour comprendre ce que l’on fait et pourquoi on le fait, de la rigueur, pour une bonne organisation de son travail au quotidien, et des qualités humaines pour échanger avec tous les intervenants du chantier. Une fois passionné(e), ce sera difficile de quitter le secteur de la construction !